La douleur
Le premier motif qui pousse à prendre rdv chez l'Ostéopathe reste de loin la douleur. Parce que celle-ci nous invalide, nous empêche de travailler, perturbe notre sommeil, nous rend agressif envers notre entourage, elle augmente notre niveau de stress qui lui même diminue notre capacité à gérer cette période. Si vous lisez ce texte, c'est qu'à priori une solution naturelle et pérenne semble à vos yeux plus convenable qu'une prise récurrentes de médicaments.

Le philosophe Bergson: "la douleur, cette sentinelle rapprochée qui protège notre corps".


la douleur et l'osteopathie britannique


Pourquoi ne pas tenter de soigner la cause plutôt que vos symptômes ?


La prise en charge du patient
L'Ostéopathie ne se revendique pas comme la meilleure façon de soigner. C'est une façon comme les autres, elle a ses avantages et ses inconvénients, ses aficionados et ses détracteurs. En tout cas, elle existe et fait partie intégrante de l'accès au soin.
La fréquentation des cabinets d'ostéopathe a vu une progression de 600%, en 14 ans. Bien que la sécurité sociale ne participe pas aux remboursements des consultations. L'efficacité majeure des techniques est la seule explication de sa démocratisation. Une à deux séances suffisent pour apporter un résultat avec des méthodes naturelles non invasives et douces.

Ce qui participe au succès de l'Ostéopathie, c'est sa composante holisitique. Le patient se voit considérer dans un ensemble à un instant T de sa vie. Le symptôme ne se revendique pas uniquement d'une discopathie, ou d'une arthrose inter-apophysaire. De part son format la consultation s'éloigne des standards de la médecine de ville,
les 15 minutes qui vous sont consacrées, ne sont malheureusement pas suffisantes. Les 45 minutes de la consultation nous permettent de retracer ensemble vos antécédents tant psychiques, que physiques. A l'inverse du modèle biomédical qui vous fait associer la douleur à une atteinte de l'intégrité anatomique. Le soin se base ici sur un modèle que l'on appelle bio-psycho-social. Ainsi les causes seront identifiées non plus uniquement en se basant sur des radios, mais aussi en y associant les éléments importants de votre vie du moment, qu'ils soient anatomiques, physiologiques, digestifs…etc.
Une fois le récit établi les différents test articulaires et neurologiques nous guideront quant aux choix thérapeutiques qui vous conviendrait.

Cette médecine dite intégrative, aura comme levier d'action la prise de conscience de vos troubles; par l'explication de leurs genèses ainsi que du maintien des facteurs douloureux.

La beauté de ce métier c'est la participation du patient quant aux soins. Vous vivez les techniques, et participez à reprendre le contrôle de certaines zones que vous aviez pour habitude de délaisser dans la crainte d'une douleur. Ces statégies d'évitement entraînent dès lors des mouvements parasites qui seront la source de faux mouvements. Le mouvement n'est plus vrai, il a quitté sa véracité physiologique. Seul un travail spécifique local mais aussi neurologique, saura vous aider à reprendre confiance dans votre dos, c'est tellement vrai notamment dans les cas de hernies discales…J'ai vu au cabinet de nombreux patients à qui on proposa des opérations, qu'ils refusèrent. Soigné par mes soins ceux-ci se portent bien, n'ont pas eut à subir d'infiltration ou autres traitements douloureux.
L'ostéopathie et le temps, saura vous guider vers une amélioration, car à notre ère du tout accessible, rapide et fugace, le temps restera votre allié.

Les techniques employées sont douces, précises et efficaces rapidement.



Le faux mouvement:

osteopathe-neuilly-gorecki
Pourquoi vous êtes vous bloqué le dos en ramassant vos clefs, ou en vous essuyant les orteils…? Un geste d'une banalité confondante maintes fois pratiqué, seulement ce jour là, le mouvement normal est devenu un faux mouvement, comme si la direction n'était plus la bonne, mais vos orteils sont pourtant au même endroit ! C'est votre corps et parfois l'état psychique du moment qui sont faux. C'est un mouvement à un faux moment.
A force d'avoir compensé en insultant ces mises en garde, le repos que vous n'avez pas daigné accordé à votre corps, alors celui-ci vous le prends de force. Vous voici dévié et vous marchez comme un vieillard. N'ayez craintes le traitement est simple et efficace, en 24 heures vous obtiendrez 80% d'amélioration. Je ne refuse aucune urgence, vous serez vu dans la journée.



La douleur aiguë:
accident de voiture osteoapthe

Cette fois ci le cas est différent, une douleur vive survient sur un geste qui implique une notion de force ou de vitesse. Des précautions s'imposent, il se peut que des tissus anatomiques aient été lésés dans cette aventure. Vous vous tordez la cheville on parle d'entorse. Le dos lui aussi est soutenu par des ligaments et ceux ci souffrent sois de mauvaises postures, soit de forces excessives. On parle souvent d'une entorse cervicale dans un accident de voiture. C'est ce qui arrive lorsque la tête est projetée violemment suite au choc. Mais dans le cas d'une douleur lombaire, on peut aussi assister à une souffrance des structures de soutiens que sont les muscles et les éléments capsulo-ligamentaires. Cependant les tests sauront rapidement déceler le caractère musculaire, discal ou ligamentaire de vos douleurs. Les tests orthopédiques minutieux et spécifiques sauront orienter la consultation soit sur une prise en charge ostéopathique immédiate et efficace, soit un avis radiologique rapide via un réseau de correspondants locaux.





La douleur chronique:
Elle se définit par l'installation des troubles au delà de 3 mois. Vous devez garder en tête que la plupart des entorses, c'est à dire des phénomènes déletères de souffrances anatomiques se cicatrisent naturellement. Une fracture se consolide sur moins de 6 semaines. Une déchirure musculaire quant à elle se fibrose en trois semaines. Que le phénomène soit discal, musculaire ou bien combiné, vous devez pouvoir trouver une issue à vos douleurs. L'utilisation des différentes techniques ostéopathiques dites structurelles, fonctionnelles, viscérales ou iraniennes saura aborder le chemin de la guérison. Des mouvements et postures vous serons enseignés dans le but de pérenniser le soin, mais surtout de vous accompagner tout au long d'une forme de déprogrammation que votre cerveau a pu élaborer tant votre problème est inscrit dans le temps. Si vous souhaitez en savoir plus ce que l'on appelle la sensibilisation centrale, alors vous êtes prêt
à changer de paradigme et ainsi concevoir la prise en charge de la santé d'une autre façon, c'est bien!





L'aspect terratogène des mots:

le-cri-munch

La propension qu'a le corps médical à utiliser un vocabulaire difficile d'accès voir vague à dessein, pose un problème celui d'entretenir la souffrance. Comment peut-on guérir d'une lombalgie si le radiologue vous assène que votre dos est celui d'une cinquantenaire, alors que vous attendez votre premier enfant. L'utilisation permanente d'un vocabulaire abscons renvoyant à des termes comme l'usure, l'arthrose, la hernie est délétère. Cette sémantique négative conforte votre cerveau dans l'idée qu'il se fait de la sévérité de vos troubles lombaires. Ceci renforce vos craintes et augmente les tratégies négatives que vous aviez installées en évitant certains gestes et surtout stoppant ce sport qui vous plaisait tant.
Etudiant on m'enseignait que le lumbago, qui signifie algies des lombes, en gros vous souffrez du bas du dos mais on vous le dit d'une façon scientifique, cette souffrance avec le dos à flexion était un des signes annonciateurs de la souffrance discale…Alors comment expliquer que les patients se précipitent chez l'ostéopathe pour se voir guérir d'un lumbago? Peut-être que finalement ce n'était pas si méchant, quelques segments articulaires à remettre en ordre, des muscles à détendre…Pourquoi faire compliqué ?
Je vous renvoie à cette délicieuse phrase de Voltaire: "l'art de la médecine consiste à distraire le malade pendant que la nature le guérit"




La prévention
prevention-osteopathe-neuilly

Il va de soit que la prévention doit se faire aussi au niveau du corps. Sans rentrer dans la comparaison des systèmes mécaniques qui s'usent et qui souffrent, mécanique auto, bâtiment, prévoyance, retraite… Cela vous semble logique d'aller consulter au moins une fois par an votre dentiste, sous peine de se voir asséner le fameux;" vous avez trop tardé, je dois vous opérer" comprenez une couronne voire un implant si la chance n'est pas de la partie…Mais la chance n'existe que rarement sur le temps d'une vie rachidienne. Pourquoi ne guérissez vous pas de cette entorse de cheville, pourquoi craignez vous de rester bloqué comme la fois ou vous avez rampé vers la salle de bain. Le corps subit le temps qui passe, mais aussi les affres du temps. Tous ces traumas, accidents, mais aussi micro-traumas ont amputé une partie de votre capital articulaire. Si vous n'y prenez pas garde la somme de compensations indolores siégeant à un endroit pourtant docile, risque de vous réserver une petite surprise en regard du nerf sciatique.
Il est tellement plus simple de faire un point après une grosse chute bien que celle-ci n'évoque aucun trouble, car une fois les troubles installés sans véritables causes, il faudra dès lors rechercher la cause, ou les causes, nous sommes partis pour un sympathique voyage corporel. Faites ce que vous pouvez, nous trouverons une issue.

La somme d'énergie cinétique que votre corps absorbe dit bien se diffuser quelque part, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme…C'était bien aussi le collège.



Qui peut profiter de l'Ostéopathie ?
Nous l'avons vu, les patients qui portent un intérêt quant à la préservation de leur santé, mais aussi ceux qui souffrent. Dans un autre registre les sportifs dans le but d'améliorer la performance ou bien de récupérer plus vite, les musiciens parce que leur sensibilité ne peut souffrir de tensions parasites. Les futures mamans qui ne peuvent pas prendre de médicaments, le nouveau né qui doit trouver sa place alors qu'il ne peut bouger suffisamment, et puis les enfants pour desceller au plus vite une éventuelle scoliose.



Voici quelques pathologies couramment soignées au cabinet:
Lumbago
Dorsalgie
Torticolis
Intercostalgie
Sciatique
Cruralgie
Migraine
Névralgie-Cervico-Brachiale
Tendinites
Arthrose
Entorses
Colopathie fonctionnelle
Reflux gastro-oesophagien
Séquelles de chute ou d'accident de la circulation
Grossesse
Plagiocéphalie
Colique du nourrisson




Ceci ne peut, et ne doit pas être un catalogue exhaustif, car chaque motif de consultion est différent: il est l'expression de votre histoire douloureuse.
N'attendez pas, une douleur articulaire d'apparition récente cède spontanément en moins de trois jours. Si elle perdure vous devez consulter, pour obtenir un diagnostic et un traitement efficace.